Voyages | En France

Céret, paradis des peintres

27 août 2012 |

Dans les Pyrénées-Orientales, tout près d’Amélie-les-Bains, il existe un petit village qui a attiré dès le début du XXè siècle des poètes, des musiciens et de nombreux peintres, Braque, Matisse, Picasso, Herbin, etc... Les œuvres de ces artistes ont été rassemblées dans un musée d’art moderne qui vaut une visite, comme la ville elle-même, et ses environs.

Les éclats de lumière dans cette ville paisible, à l’écart du bruit du monde, ont de quoi séduire les artistes et les amateurs de douceur de vivre. L’endroit contraste avec la dureté de la région, son climat sec et venté et ses reliefs saisissants.

La rue principale de Céret avec au fond le musée d’art moderne.

La place avec la célèbre fontaine des neuf jets.

Céret possède plusieurs églises dont une gothique du XVIIIè siècle construite sur le modèle de la basilique Saint-Pierre.

L’église gothique de Céret construite sur le modèle de la Basilique Saint-Pierre.

La ville est réputée pour son musée d’art moderne (où il est interdit de photographier) :

Quelques œuvres inspirées du lieu :

Auguste Herbin, Paysage de Céret. 1913.

André Masson, Le Couvent des Capucins de Céret.

À l’entrée de la ville, on trouve un incroyable pont, appelé « Pont du Diable », construit au XIVè siècle. C’est un ouvrage exceptionnel, en pierre, au-dessus de la rivière le Tech, qui a longtemps détenu le record du monde du plus large pont à arche unique.

Le pont du diable construit au-dessus du Tech.

Les environs de Céret ne manquent pas de charme non plus.

Saint-Jean-Pla-de-Corts

Saint-Jean-Pla-de-Corts est une petite commune de 2.000 habitants très dynamique. Le soir, des animations y sont régulièrement organisées, des fêtes mais aussi de grands concours de Loto.

Le village de Saint-Jean-Pla-de-Corts.

Le massif des Albères domine la région.

La commune est surtout connue pour son lac où il est agréable de se détendre et de boire un verre, voire deux, voire trois, enfin quatre à la rigueur, bon, cinq, mais pas plus de six. Sept au maximum...

Le lac de Saint-Jean-Pla-de-Corts.

Le rosé au bord du lac est à consommer sans modération...

Perpignan

En poussant plus au nord, on doit visiter Perpignan et son impressionnant Palais des rois de Majorque du XIIIè siècle. Du moyenâgeux austère ! Et en travaux...

Et bien sûr, il faut voir la gare de Perpignan, que Salvador Dali considérait comme le centre du monde !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site Abonnez-vous !

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

< Article précédent


La Gorge de la Fou

25 août 2012 | Arles-sur-Tech

Située à 2 km d’Arles-sur-Tech dans les Pyrénées-Orientales, la gorge de la Fou est un lieu incroyable, creusé par la rivière la Fou, d’où son nom. Aujourd’hui, cette gorge, la plus étroite du monde (à peine 1m50 de large !), se visite, mais autrefois, le lieu avait la réputation d’abriter des mauvais génies et personne ne s’y aventurait !

Voir

Article suivant >


Les Orgues de l’Ille sur Têt

28 août 2012 | Ille-sur-Têt

En vacances dans les Pyrénées-Orientales, j’ai visité ce site tout à fait extraordinaire dû au travail de la nature depuis... 5 millions d’années. L’eau a peu à peu creusé dans l’argile ces « cheminées de fée », offrant aux touristes un décor digne des plus grands Westerns !

Voir