Voyages | En France

Drame affreux à Pleyben !

22 juillet 2013 |

La commune de Pleyben est encore sous le choc. 61 personnes originaires de la ville ont péri ce 27 juillet dans le naufrage du bac qui les ramenait d’une fête à Lothey, sur l’autre rive de l’Aulne. D’après les premiers éléments de l’enquête, le responsable de cette catastrophe serait le passeur, qui a accepté sur son bac plus de voyageurs qu’il ne pouvait en accueillir...

Pleyben

Impossible de passer à Pleyben sans évoquer ce drame, même s’il a eu lieu en fait en... 1693 !

crepe

Crêpe gastronomique et cidre bouché. Délices bretons !

Crêpe « gastronomique » et cidre bouché, quel délice !

Pleyben est une ville de 3.700 habitants située entre les monts d’Arrée et les montagnes noires dans le Finistère. Elle est célèbre pour son église et son calvaire. On peut aussi y manger d’excellentes crêpes « gastronomiques » accompagnées d’un délicieux cidre. En ce premier jour de mes vacances en Bretagne, je ne pouvais pas ne pas sacrifier à ce rituel !

L’église de Pleyben et son calvaire.

L’église de Pleyben.

Le musée attenant à l’église de Pleyben.

Magnifique orgue de l’église de Pleyben.

La nef de l’église de Pleyben.

Une sorcière venue se confesser a oublié son balai...!

Ma visite de l’église de Pleyben a été écourtée en raison d’un enterrement.

Brennilis

Je poursuis ma visite de cette région du centre de la Bretagne où l’on trouve les plus hauts sommets du Massif Armoricain. Je m’arrête à Brennilis où a été installée la première centrale nucléaire mise en service en France. Construite en 1962, elle commence son activité en 1967 et la cesse en 1985. Depuis, elle est en phase de démantèlement. Si le cœur vous en dit (et si vous ne craignez pas d’être irradié), vous pouvez la visiter (jours et horaires de visite à vérifier).

Tout à côté se trouve une centrale électrique à gaz, et aussi un barrage artificiel construit par EDF, le barrage Saint-Michel.

La centrale nucléaire de Brennilis.

La centrale nucléaire de Brennilis.

La centrale nucléaire de Brennilis.

Production d’électricité à Brennilis grâce au barrage et à une centrale à gaz.

Le lac artificiel Saint-Michel installé par EDF.

Le lac artificiel Saint-Michel installé par EDF.

Roc’h Trevezel

L’un des sommets de cette partie du Massif Armoricain est situé dans les Monts d’Arrée. C’est le Roc’h Trevezel. Il est haut de 384 mètres quand même ! Magnifique point de vue arrivé en haut.

Roc’h Trevezel.

Roc’h Trevezel.

Roc’h Trevezel.

Roc’h Trevezel.

Roc’h Trevezel.

Roc’h Trevezel.

Moi-même au sommet du Roc’h Trevezel : 384 mètres quand même !

Roc’h Trevezel.

L’émetteur TDF de Roc’h Tredudon
DSC06906

Le pylone de TDF de Roc’h Trédudon.

Non loin du Roc’h Trevezel se trouve l’unique émetteur de télévision de la Bretagne. Il est construit au sommet du Roc’h Tredudon, un mont haut de 360 m. Le pylone lui-même fait 225 m de haut. C’est le point le plus haut de la Bretagne. Il fut en partie détruit par un attentat attribué à des indépendantistes bretons en 1974 [1]. La région fut privée de radio et de télévision pendant quelques semaines.

Mont-Michel de Brasparts

Depuis le Roc’h Trevezel j’ai aperçu au sommet d’un autre mont, au loin, une très jolie chapelle qui m’a semblé mériter un détour ! Ce mont s’appelle le Mont-Saint-Michel [2]. Plus précisément, le Mont-Saint-Michel de Brasparts. Il culmine à 380 mètres. On y trouve une très jolie chapelle qui date de 1672.

La chapelle du Mont-Saint-Michel-de-Brasparts.

Moi-même et la chapelle du Mont-Saint-Michel-de-Brasparts.

Mon nom marqué avec des petites pierres blanches à côté de la chapelle du Mont-Saint-Michel-de-Brasparts.

Mon nom marqué avec des petites pierres blanches à côté de la chapelle du Mont-Saint-Michel-de-Brasparts.

Panoramiques

Roc’h Trevezel.

Roc’h Trevezel

La chapelle du Mont-Saint-Michel-de-Brasparts.

Le Mont-Saint-Michel de Brasparts

Notes

[1] Certaines rumeurs prétendent qu’il a en fait été détruit par des manœuvres de la marine nationale !

[2] Il y a donc bien un Mont-Saint-Michel en Bretagne ! Voir ma série Saint Michel a terrassé le dragon mais pas le Couesnon.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site Abonnez-vous !

Commentaires

1 commentaire

  • Drame affreux à Pleyben ! 1er octobre 2013 21:45, par françoise vallée

    La cinquième photo de Brennilis en petit ressemble à un tableau de Maurice Denis dans sa composition ; il est allé en Bretagne également...


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

< Article précédent


Le Mans l’endurante

13 avril 2013 | Le Mans

Le temps n’y fera rien, Le Mans est la ville de l’endurance ! Un centre ville moyenâgeux préservé, une enceinte romaine encore debout, et bien sûr un célèbre circuit où l’on teste depuis des décennies la robustesse de bolides qui roulent des mécaniques des heures et des heures durant...

Voir

Article suivant >


Brest c’est du tonnerre !

23 juillet 2013 | Brest | Le Relecq Kerhuon

Petite visite à Brest, le deuxième port français après Toulon. La ville est construite au bord d’une rade. J’ai bien aimé son tram (j’adore photographier les trams), sa rue de Siam, son pont de Recouvrance et sa très belle librairie Dialogues. Du Tonnerre, tout cela !

Voir