Graffiti // Expositions Street Art

Expo « Reliquiæ » d’Horor

18 octobre 2018 //

Ce 18 octobre 2018, c’était le vernissage de l’exposition d’ HOROR au cabinet d’amateur. Très marqué par la grande galerie d’anatomie comparée du musée d’histoire naturelle de Paris, HOROR nous fait découvrir ses animaux « du dedans » en nous révélant leur anatomie la plus profonde.

L’exposition s’intitule « Reliquiæ », ce qui signifie « Relique » en latin. Car pour Horor la plupart de ces animaux auront bientôt disparu, à l’image de Sudan, le dernier rhinocéros blanc mâle du Kenya mort en mars dernier.

Sur ces sortes de planches anatomiques, il reproduit leur anatomie fidèlement, mais il met ces squelettes en mouvement, ce qui crée l’étrange impression que ces animaux sont vraiment « entre la vie et la mort ». Encore là, mais voués à l’extinction du fait de l’homme.

Le lieu

JPEG - 284.3 ko
JPEG - 171.3 ko

Quelques-unes des œuvres

JPEG - 273.8 ko
JPEG - 143.9 ko
JPEG - 185.2 ko
JPEG - 170.4 ko
JPEG - 156.2 ko

JPEG - 184.4 ko
JPEG - 232.2 ko

Le vernissage

JPEG - 179.8 ko
JPEG - 184.9 ko
Horor en bleu.
JPEG - 174.8 ko
JPEG - 177.3 ko

La grande galerie d’anatomie comparée

En août 2018 j’avais visité la grande galerie d’anatomie comparée au musée d’histoire naturelle de Paris et évidemment je n’avais pu m’empêcher de penser aux travaux préparatoires d’Horor dans ce lieu.

JPEG - 323.2 ko

Le cabinet d’amateur
12 rue de la Forge Royale, 75011 Paris
Jusqu’au 28 octobre 2018.

1 vote
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Pour être averti par email des nouveautés du site Abonnez-vous !

Commentaires


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

<< Article précédent


Expo « Le Monde à l’envers » de MG La Bomba

9 octobre 2018 //

Pour sa nouvelle exposition en solo à la Galerie Ligne 13, Mg La Bomba a frappé fort. Il nous avait annoncé une nouvelle manière de voir le monde, à l’envers, avec des perspectives renversantes, c’est réussi.

Voir