Art & Culture // Découvertes

Savignac hante Trouville

15 août 2014 //

Impossible de venir à Trouville, sur la côte normande, sans tomber sur une affiche de Savignac. Le célèbre affichiste qui a fait les belles heures de la publicité dans les années 60 a eu un coup de cœur pour la ville, et réciproquement.

Si bien que ses dessins sont partout : le long de la plage, sur les immeubles... et dans un musée spécialement dédié à l’artiste.|Impossible de venir à Trouville, sur la côte normande, sans tomber sur une affiche de Savignac.

Jamais une ville ne s’est autant investie sur un artiste au point de lui confier son identité visuelle. La brochure "Sur les pas de Savignac" éditée par l’Office du tourisme nous explique cet engouement :

En 1979, après avoir fréquenté la station balnéaire depuis son plus jeune âge, Raymond Savignac décide de s’installer définitivement à Trouville.

Dès lors, il illustre une trentaine de manifestations locales. En 1987, il fait une donation d’environ 250 affiches et 8 maquettes au musée. À partir de cette date, la ville et plus particulièrement l’Office de Tourisme lui confie la conception d’une charte graphique qui deviendra par la suite l’emblème de la ville.

Le jeu consiste donc, quand on séjourne quelques jours à Trouville, comme ce fut mon cas en août 2014, à répertorier cette présence... que dis-je cette présence ? cette omniprésence de Savignac.

Mais d’abord, qui est Savignac ?

Raymond Savignac est né en 1907. À 15 ans il arrête ses études pour devenir dessinateur. Il s’oriente d’abord vers le dessin animé puis, à la suite de sa rencontre avec Cassandre (graphiste), il crée ses premières affiches publicitaires. Le succès vient avec son affiche pour Monsavon au lait. Son affiche Aspro obtiendra le grand prix Martini. Elle est, si j’ose dire, dans toutes les têtes !

La promenade Savignac

Créée en 1867, la promenade de bord de mer de Trouville, dite "Les Planches de Trouville" est la première du genre sur la côte normande. En septembre 2001, elle est rebaptisée "Promenade Savignac". Effectivement, tout au long de la promenade on peut admirer les affiches créées par l’artiste :

Savignac dans la ville

Le petit guide édité par l’Office du tourisme nous invite à découvrir en ville, sur les murs des immeubles mais aussi sur les bâtiments publics, les dessins de Savignac.

Le musée Savignac

La ville a même ouvert un musée exclusivement consacré à Savignac. On y trouve moins d’œuvres qu’en ville, mais on peut y découvrir un documentaire de 26 mn sur Savignac. Trône en bonne place la fameuse vache Monsavon qui lui a valu son premier succès, ainsi que le petit bonhomme BIC à tête de bille.


La promenade Savignac

Le musée Savignac

Savignac dans la ville

Les œuvres de Savignac à Trouville

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Dans la même catégorie

Série suivante >>


Les vaches Leclerc de Pont-l’Abbé

25 juillet 2015

Patrick Bellec, propriétaire du Leclerc de Pont-l’Abbé dans le Finistère a demandé à un artiste de Landerneau, Christian Mazéas, de créer une série de vaches et de taureaux pour représenter les différentes actions de la marque dans le domaine du développement durable : énergie solaire, tri des déchets, voiture électrique, etc.

Voir