Art & Culture // Expositions

Expo "Le Vent" au MUMA du Havre

18 août 2022 //

Le MUMA du Havre a présenté une très belle exposition sur la thématique du vent "Celui qui ne peut être peint". Il était intéressant de voir comment les peintres ont rendu l’invisible. Petit aperçu.

Comment peindre le vent en effet ?

"Pline l’Ancien, dans le livre XXXV de sa vaste Histoire naturelle écrite au Ier siècle ap. JC, rapporte que le peintre grec Apelle (IVe av. JC) avait surpassé tous ses semblables, en réussissant à peindre Je tonnerre, la foudre et les éclairs, c’est-à-dire « cela qui ne peut être peint » ! Cet exemple est commenté par la plupart des auteurs de traités artistiques de la Renaissance qui posent ainsi la question de la « figurabilité » des éléments déchaînés et des plus mobiles de la nature.

Au début du XVIe siècle, Léonard de Vinci consacre plusieurs textes fondamentaux à l’air, à la tempête, au vent, au vol des oiseaux. « Comment peindre le vent », « Comment figurer la tempête » ne sont pas des questions mais de courts essais qui énoncent des conseils pratiques destinés aux peintres. Ces traités vont fixer pour trois siècles au moins les codes de la représentation du vent. Ceux-ci sont déclinés de manière thématique et descriptive le souffle n’est perceptible que par ses effets. La végétation - les arbres en particulier - la fureur des vagues, l’inclinaison des mâts des bateaux, les vêtements des personnages et leur corps en lutte, tout ce qui est flexible vient dès lors signifier la présence invisible du vent.

À la fin du XVIIIe siècle, l’attrait pour la peinture de paysage s’affirme, nourri par les théories esthétiques du pittoresque et du sublime développées en Angleterre notamment par William Gilpin et Edmund Burke. Le vent déchainé et le spectacle des effets dévastateurs qu’il cause produisent cette « sensation d’horreur délicieuse » qui caractérise le sublime. Même si l’étude sur le motif est encouragée et pratiquée (Pierre-Henn de Valenciennes), les scènes de tempête et d’ouragan sont toutes peintes dans le confort de l’atelier."

(Texte de l’exposition).


Jacqueline Salmon.

François Gérard.

Ludolf Backhuyzen

Jacob Andriaensz Bellevois.

Emile Breton.

Gilbert Garcin.

Gloria Friedmann.

Giuseppe Palizzi.

Félix Vallotton.

Jeff Wall.

Thibaut Cuisset.

François Nicolas Feyen-Perrin.

Claude Monet.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Dans la même catégorie

<< Série précédente


Exposition Ernest Pignon-Ernest à Landerneau

7 juillet 2022

Le Fonds Hélène et Edouard Leclerc de Landerneau présente en cette année 2022 une formidable exposition sur Ernest Pignon-Ernest, qui est considéré comme un pionnier de l’art urbain.

Voir

Série suivante >>


Expo "Faces à Faces" à Sceaux

31 août 2022

Je ne suis pas toujours fan des expositions photo en plein air mais là j’ai été bluffé par celle organisée dans le parc du château de Sceaux jusqu’au 15 décembre 2022 sur un thème original : photographier les sculptures du département.

Voir