Portfolios // Une photo... une histoire

Coup de chaud sur Brest

9 juillet 2022 //

Brest est plus connue pour sa pluie que pour sa canicule. Et pourtant, cet été 2022, la ville a fait partie des zones en vigilance canicule rouge !

Brest n’est pas la ville où il pleut le plus, c’est Biarritz. Mais c’est la ville où il pleut le plus souvent, un jour sur deux. Et j’en sais quelque chose ! Lorsque je suis passé à Brest à l’été 2016 pour photographier les graffitis, guidé par Christian Audrezet, un Bestrois passionné d’art urbain, je me suis fait copieusement arroser. Un déluge. J’ai été trempé jusqu’à la moelle, chaussettes comprises !

D’ailleurs, après cette funeste expérience, j’ai acheté une protection pour mon appareil photo et j’ai désormais toujours des bottes dans le coffre de ma voiture !

La vague de chaleur de l’été 2022 a donc pris la ville par surprise. Elle ne s’était jamais retrouvée dans cette situation où il fait beau et sec tous les jours, avec un ciel sans aucun nuage ! Les graffeurs de la ville ont d’ailleurs organisés des plans B, dans des tunnels ou des friches abritées, pour continuer à graffer les mauvais jours.

Ce samedi 9 juillet 2022, Christian Audrezet et son amie Armelle me font visiter les nouveautés graffitis de la ville. Il commence à faire très chaud, et pourtant, ce n’est rien comparé au pic de chaleur qui va se produire quelques jours plus tard, le lundi 18 juillet. Mais déjà la chaleur est intense.

Nous roulons dans le centre ville et nous dépassons le château. J’aperçois alors les trois magnifiques arbres tout à côté et je suis surpris de voir des gens dessous, cherchant la fraîcheur. Je baisse la vitre de la portière et prends une photo à la volée.

Je la publie le soir-même avec cette légende : "Image rare de Brestois recherchant de la fraîcheur". Et c’est vrai que c’est assez rare ! D’ordinaire, ces arbres les protègent plutôt des averses !

Mais voilà, les temps changent, le climat se dégrade. Et ceux qui pensaient fuir le réchauffement climatique en allant s’installer en Bretagne en sont pour leurs frais (si j’ose dire) !

Quelques Brestois préfèrent aller chercher la fraîcheur sur la plage du Moulin Blanc.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Facebook :

Dans la même catégorie